12
Mar, Nov

Communiqué du collectif des Ouïghours, Tibétains, Hongkongais et Chinois chrétiens au Président français Emmanuel Macron

Événements
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

logos

Dans le cadre de la deuxième visite d’Etat de Président Macron, un collectif des Ouïghours, des Tibétains, des Hongkongais, et des Chinois chrétiens et leurs sympathisants français lancent un appel urgent au Président français de soulever la situation préoccupante qui est en cours au Turkestan Oriental, au Tibet, en Chine et à Hongkong. Le poids de la Chine en France (via un intense lobbying) ne nous doit pas faire oublier nos valeurs et nos principes. Chacun dessine via présent communiqué la situation terrible conduite par les autorités chinoises et demande au Président Macron de mettre sur table ces graves violations de droits humains avec son homologue Xi Jinping : 

Turkestan oriental : depuis fin 2016, la Chine a mis en place un système de camps de concentration pour la population ouïghoure et d’autres peuples turciques enfermant jusqu’à trois millions de personnes innocentes. Les témoignages des rescapés dessinent des camps de morts où la torture physique et psychiques, les viols et stérilisation, l’abandon de force de leur identité ethnique et religieuse...etc. sont monnaies courantes. On compte environs 450 élites ouïghoures dont des professeurs, écrivains, artistes, sportifs, hommes et femmes d’affaires. En dehors de ces camps de la mort, toute la région ressemble à une prison, des chercheurs qualifient  la Région ouïghoure déjà depuis fin 2017 ainsi : « un État policier rivalisant avec la Corée du Nord, avec un racisme formalisé à la façon de l'apartheid sud-africain. » Toute la population turcique est terrorisée, 90% des membres de la diaspora ont perdu contact avec leurs familles. Plusieurs centaines de milliers, voire millions d’enfants ouïghours sont arrachés aux familles et détenus dans des orphelinats d’Etat, les murs barbelés et protégés par la police. La police chinoise nous menace jusqu’ici, même lorsque nous sommes citoyens français ou lorsque nos conjoints sont Français. Nous avons plusieurs familles en France dont les conjoints et les enfants sont détenus ou retenus en Chine. Nous demandons au Président Macron qui représente les valeurs de la République française, d’interpeller le Président chinois à ce sujet, et de lui demander de fermer ces camps de concentration et de libérer les millions de Ouïghours y sont enfermés.

TIBET : La situation au Tibet continue de se dégrader. Les discriminations, les humiliations quotidiennes, les arrestations arbitraires et autres sont le lot quotidien du peuple tibétain au Tibet. Outre le cas emblématique du Panchen-Lama, nous exhortons le Président de la République à soulever le cas du militant tibétain Tashi Wangchuk [Ch : Zhaxi Wangchu] auprès de son homologue chinois. Tashi Wangchuk, âgé de 30 ans, a été arrêté par les autorités chinoises, le 27 janvier 2016 pour accusation d’« incitation au séparatisme » le 24 mars. Celles-ci n’ont pas été en mesure de lui fournir un avocat. Tashi plaide en faveur d’une plus grande éducation en langue tibétaine dans les écoles du Tibet où le mandarin est devenu la seule langue d’instruction. Il a exprimé ses inquiétudes, sur les médias sociaux, quant aux enfants tibétains désormais incapables de parler couramment leur langue maternelle et à l’extinction progressive de la culture tibétaine”, a déclaré Yangkey Muccini, Présidente d’Étudiants pour un Tibet Libre France.

Hong Kong : Bien que le projet de loi d’extradition de Hong Kong vers la Chine ait été retiré, les droits civiques et politiques dans la ville continuent à détériorer, selon le Service européen pour l’action extérieure. Avec les promulgations de décrets urgents et injonctions sans procédure parlementaire, il y aura des érosions graduelles de l’état de droit, qui est la principale différence entre Hong Kong et la Chine continentale, et est la raison pour laquelle les multinationales (dont des banques et de grands maroquiniers français) ont choisi Hong Kong pour leur siège régional en Asie. Sous l’autorité du gouvernement et de la force de l’ordre sans rapport de force avec le parlement et la presse de Hong Kong, la détérioration de la liberté aura un impact inquiétant sur la vie quotidienne des habitants, dont celle des milliers des citoyens français à Hong Kong. Nous vous prions, Monsieur le Président, de faire pression sur le président Xi Jinping pour le respect de l’autonomie de Hong Kong et des libertés des habitants de Hong Kong tel que définissent la Loi Fondamentale de Hong Kong et la Déclaration Conjointe Sino-Britannique de 1984.

Chinois chrétiens : Nous sommes des chrétiens de l’Église de Dieu Tout-Puissant (EDTP) venant de Chine continentale. L'EDTP est une nouvelle Église chrétienne en Chine. Depuis sa création en 1991, elle subissait des persécutions et des répressions furieusement du PCC sans cesse. Selon des statistiques incomplètes, depuis sa création jusqu’au présent, des millions de chrétiens de l'EDTP ont été arrêtés. D’après les cas documentés, une centaine de chrétiens de l'Église ont été persécutés à mort, au moins 600.000 chrétiens ont été obligés de quitter leur foyer sans réellement pouvoir y retourner et, se sont enfuis partout afin de s’échapper des arrestations du PCC. L’abominable action du PCC de violer les droits de l’homme ne se limite pas seulement à la Chine continentale, mais s’étend jusqu’à de nombreux pays du monde, ce qui n’est plus ignorable. Parce que les intérêts économiques ne devraient pas être au-dessus des droits de l'homme. C’est pourquoi, nous vous prions d’interpeller votre homologue chinois XI Jinping sur ce sujet et, de lui demander d’arrêter immédiatement de persécuter les croyances religieuses, d’arrêter la « sinisation du christianisme » et de libérer tous les chrétiens détenus et condamnés.

Comme à l'ONU il y a une semaine, la France doit pousser à ce que la Chine respecte les droits humains, et sa propre constitution en matière de respect des libertés. Au-delà des enjeux économique et stratégiques, qui ont leur importance, à cause de l'influence de la Chine sur la France (HuaWei, espionnage via les instituts Confucius...), nous souhaitons que le Président Emmanuel Macron mette sur la table la question des génocides et ethnocides en cours en Chine, et pousse à une résolution pacifique des tensions liés à la volonté expansionniste de cette Chine ethnocentriste.

Les organisations signataires :

Institut Ouïghour d’Europe : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Etudiants pour un Tibet Libre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Comité pour la liberté à Hong Kong : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Association des Ouïghours de France : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Église de Dieu Tout-Puissant : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Association pour la défense des droits humains et de la liberté religieuse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

logos