11
Sam, Juil

En Chine, trente ans après la sanglante répression des manifestations de la place Tiananmen en faveur de la démocratie, où en sont les droits de l’homme ? Depuis 2013, le pays le plus peuplé de la planète est dirigé par Xi Jinping qui a autant de pouvoirs que Mao Tse-Toung. Si l’ethnie des Hans est majoritaire, plusieurs minorités, et notamment les Ouïghours sont durement réprimés par l’État, tandis qu’une dictature numérique se met en place.

Dans le Xinjiang, région du nord-ouest de la Chine, plus d'un million de Ouïghours seraient détenus dans des camps d'internement. Alors que les autorités évoquent des "camps de rééducation par le travail", plusieurs victimes dénoncent un endoctrinement forcé et des conditions de détention difficiles. De la Chine au Canada, en passant par la Turquie et la France, nos reporters Angélique Forget et Antoine Védeilhé ont mené l'enquête. Ils ont recueilli des témoignages rares. Reportage exclusif.

Dans un climat où on parle de plus d'un million d'Ouïghours et d'autres turcophones détenus arbitrairement dans les camps, une étudiante Han a publié anonymement son compte rendu de l'intense «atmosphère de contrôle» dont elle a été témoin lors d'une tournée dans la région pendant la dernière fête nationale.

Plus d'articles...